A propos du PNUD à Djibouti

Personnel du PNUD DjiboutiPersonnel du PNUD Djibouti

Tenant compte des priorités nationales (CSLP et INDS), des acquis de la coopération passée, des domaines d’appui de l’UNDAF 2013-2017, des priorités du PNUD à l’échelle mondiale et de ses avantages comparatifs, le programme de pays contribuera principalement à la promotion de la bonne gouvernance et à la lutte contre la pauvreté. Les dimensions relatives à la réduction des inégalités de genre et à l’environnement seront intégrées dans le programme en tant que préoccupations transversales. Une interaction entre les composantes du Programme permettra l’atteinte des résultats escomptés dont les activités seront définies selon l’approche basée sur les droits humains et participative avec les institutions nationales, les collectivités locales, les organisations de la société civile et le secteur privé. La stratégie d’intervention portera sur le plaidoyer pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, le renforcement des capacités nationales et la fourniture de l’appui conseil ainsi que des activités pilotes. Le renforcement des capacités nationales s’exercera à travers la remise à niveau des acteurs à tous les échelons, et le développement de l’expertise, des instruments et outils requis pour la formulation et la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement. Les activités rechercheront de synergie avec les programmes régionaux de pays arabes mais également avec celles des autres Organisations des Nations Unies, et d’autres partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Que voulons-nous accomplir ?

Notre objectif principal découle du Plan d’actions de Programme de Pays, PAPP, et des contributions aux résultats stratégiques du PNUAD 2013-2017. Elle contribue à l’atteinte des résultats découlant des trois (3) axes de coopération que sont :

  • Le renforcement de la gouvernance et la contribution au développement économique ;
  • L’amélioration de l’accès aux services sociaux de base, notamment des populations vulnérables dont les femmes et enfants, ainsi que les adolescents (es) et les jeunes ;
  • La contribution à la résilience des populations face aux aléas naturels et à l’insécurité alimentaire.

Le PAPP s’appuie sur le renforcement du partenariat renouvelé pour mieux promouvoir le développement économique du Pays et la lutte contre la pauvreté extrême et privilégie le développement des capacités nationales pour l’intégration de ces aspects transversaux dans les politiques et programmes de développement. En particulier, s’agissant de la préservation de l’environnement et changements climatiques, la prévention et la gestion des risques et catastrophes ainsi que la sécurité alimentaire, la stratégie du PAPP accordera une attention particulière au développement des capacités des communautés locales afin de leur permettre de minimiser l’impact des changements climatiques sur les conditions de vie des populations rurales et d’assurer la durabilité des actions de développement et de renforcement de la sécurité alimentaire avec comme domaines transversaux telles que les droits de l’homme, le genre et le VIH/Sida.

Qui sont les décideurs ?

A Djibouti en ce qui concerne le programme, les décisions sont prises de concert avec le gouvernement qui détermine les priorités dans le cadre d’un processus de dialogue et de consultation. Le processus de programmation se fait communément avec les agences onusiennes présentes à Djibouti. Les priorités retenus dans le cadre du programme de pays 2013-2017, approuvé par le Conseil d’Administration du PNUD, sont i) la lutte contre la pauvreté et les Objectifs du Millénaire pour le développement et ii) la promotion de la bonne gouvernance. Les questions relatives à l'équité du genre et à l'environnement sont traitées de manière transversale. Les financements seront débloqués suite à l’approbation du Plan d’Action du Programme du Pays (PAPP) en cours de formulation actuellement. A cet titre, plusieurs partenaires gouvernementaux notamment, le Ministère de Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, les départements ministériels sectoriels et techniques ont été tous consultés. Le Ministères des Affaires Etrangères et de la Coopération reste le principal partenaire du PNUD.

Current Staff Count for Djibouti

Contract TypeSub Total
Service Contract 20
UN Volunteers 2
UNDP Staff 24
Total 46

Combien sommes nous ?

Unité de Coordination RR/RC/HC
1-Ms. Valerie Cliff, RR/RC
2-Mr. Jaime Aguinaga, Representant Résident Adjoint
3-Mr. Harbi Omar, Chargé à la Coordination
4-Ms. Saida Ahmed, Executive Associate
5-Ms. Aicha Mohamed, Assistante à la Coordination
Unité appui Conseils et Partenariat Stratégique

6-Mr. Charmaké Abdi, Assistant au Programme
Unité Programme / Pauvreté

7-Mr. Hassan Ali, Chargé de Programme
8-Ms. Salma Kassim, Commis au Programme
Unité Programme / Gouvernance & Genre

9-Mr. Artan Said, Chargé de Programme
10-Mr. Ramzi Fouad, Programme & ICT Associate
11-Ms. Bouho Abdillahi, Assistante au Programme
Unité Changement Climatique

12-Mr. Idriss Ahmed, Chargé de Programme
Unité Programme / PMSU
13-Ms. Didan Mohamed, Programme Associate/PSU
Unité Opération
14-Ms. Maissa Ahmed, Analyste des Opérations
15-Ms. Noal Kassim, HR Associate /PF VNU/LM
16-Ms. Mariam Meeke, Finances Associate
17-Ms. Oumayma Abdallah, Procurement Assistant
18-Mr. Abdoulhamid Tabet, Chauffeur RR/RC
19-Mr. Abdi Ibrahim, Chauffeur
20-Mr. Kamil Mohamed, Chauffeur