Formation sur le respect des Droits de l’Homme face au VIH/Sida - Associations / RNDP+

1 août 2017

A Djibouti, le VIH/SIDA constitue toujours un problème majeur de santé publique. L’expérience dans la lutte contre le VIH/Sida soulève des questions scientifiques et médicales ainsi que des questions d’éthiques et juridiques affectant les droits de l’homme. La Déclaration de Paris (1994) rappelait que les PVVIH doivent faire partie de la solution et sollicitait l’engagement des gouvernements au principe d’une implication accrue des PVVS. Ainsi, les autorités Djiboutiennes, à travers le Ministère de la Santé, ont décidé d’engager une bataille contre les discriminations vis-à-vis des PVVIH. C’est pourquoi, le Secrétariat Exécutif du CTILSPT et le PNUD ont mis en place un programme ambitieux d’appui juridique, le droit et le Sida pour encourager la promotion et la protection des droits de l’homme dans le contexte du VIH/Sida et les PVVIH.

L’objectif général recherché est d’améliorer la qualité de vie des PVVIH et des autres groupes vulnérables à travers la réduction de la stigmatisation et la création d’environnement légal propice à Djibouti. Ainsi, une première série de formations a débuté ce mardi 1er Août 2017 dans les locaux du Secrétariat Exécutif pour une trentaine d’associations à base communautaire avec le concours du RNDP+.

Le dispositif légal étant en place, la loi n°174AN/07/5ème de la 12/03/2007 portant protection des droits des personnes vivant avec le VIH et fixant leurs devoirs et responsabilités, donne aux PVVIH, à leurs familles et aux groupes vulnérables des droits spécifiques comme le droit à l’emploi, aux soins et à l’éducation. Cependant, les PVVIH elles-mêmes ne sont pas informées de leurs droits pour la plupart.

Ces formations, qui concerneront environ 150 personnes de différentes associations, sont animées par Maître Abdillahi Aidid Farah, Avocat à la Cour.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Djibouti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe