COVID-19 : la pandémie

Leadership et solidarité sont ce dont
l'humanité a besoin pour vaincre COVID-19

La pandémie COVID-19 est ‘la’ crise sanitaire mondiale de notre époque et le plus grand défi auquel nous ayons été confrontés depuis la Seconde Guerre mondiale.Depuis son apparition l’année dernière en Asie, le virus s'est propagé à tous les continents sauf l'Antarctique. Les cas augmentent quotidiennement en Afrique, en Amérique, et en Europe.

Les pays luttent pour ralentir la propagation du virus en testant et en traitant les patients, en retrouvant leurs contacts, en limitant les voyages, en initiant des quarantaines et en annulant les rassemblements tels que les événements sportifs, les concerts et les écoles.

La pandémie se déplace comme une vague - une vague qui pourrait s'écraser sur les systèmes et les personnes les moins capables de faire face.

Mais COVID-19 est bien plus qu'une crise sanitaire. En mettant sous pression chacun des pays qu'elle touche, la pandémie a le potentiel de créer des crises sociales, économiques et politiques dévastatrices qui laisseront de profondes cicatrices.

Nous sommes en territoire inconnu. Beaucoup de nos collectivités sont méconnaissables : les rues de nombreuses grandes villes du monde sont désertées, les habitants restent à l’intérieur, soit par choix, soit sur ordre du gouvernement. Partout dans le monde, les magasins, théâtres, restaurants et bars ferment.

L'Organisation internationale du Travail estime que 25 millions d'emplois pourraient être perdus.

 

La réponse du PNUD

Chaque pays doit agir immédiatement pour se préparer, répondre et se relever. Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a lancé un plan mondial de réponse humanitaire de 2 milliards de dollars pour les pays les plus vulnérables. Les pays en développement pourraient perdre au moins 220 millions USD de revenus, et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement a lancé un appel de 2,5 billions USD pour les soutenir.

En s'appuyant sur notre expérience avec d'autres épidémies telles qu'Ebola, le VIH, le SRAS, la tuberculose et le paludisme, ainsi que sur notre longue histoire de collaboration avec le secteur privé et public, le PNUD aidera les pays à réagir d'urgence et efficacement au COVID-19 dans le cadre de sa mission d'éradiquer la pauvreté, de réduire les inégalités et de renforcer la résilience aux crises et aux chocs.

« Nous travaillons déjà d'arrache-pied, avec le système des Nations Unies et d'autres partenaires sur trois priorités immédiates : appuyer la réponse sanitaire sous la direction de l'OMS, y compris l'achat et la fourniture de produits de santé essentiels ; renforcer la gestion et la réponse aux crises ; et aborder les impacts sociaux et économiques critiques. »Achim Steiner, Administrateur du PNUD

 

La situation à Djibouti

En collaboration avec ses partenaires, le PNUD soutient Djibouti en utilisant une approche intégrée à travers la préparation, la réponse et le redressement COVID-19, dans le cadre de sa mission d'éradication de la pauvreté, de réduction des inégalités et de renforcement de la résilience aux crises et aux chocs.


Depuis le début de la pandémie, le bureau du PNUD à Djibouti a travaillé avec les autorités nationales pour formuler un plan de réponse multisectoriel. Conformément à l'offre du PNUD et au Plan global d'intervention humanitaire des Nations unies, le bureau de pays a conçu un plan d'intervention COVID-19 personnalisé pour Djibouti, basé sur trois priorités stratégiques :

1. Endiguer la propagation de l'épidémie de COVID-19 et réduire la morbidité et la mortalité
2. Diminuer la détérioration des biens et des droits de l'homme, de la cohésion sociale et des moyens de subsistance
3. Perspective d'un développement inclusif et durable à Djibouti

Accéder au Plan d'intervention COVID-19 PNUD DJIBOUTI

Les activités immédiates sont les suivantes :

Santé

En collaboration avec le gouvernement, le PNUD renforce les capacités nationales et locales de préparation et de réponse en matière de gestion et de coordination des crises, notamment en ce qui concerne la planification d'urgence et l'évaluation des besoins en tenant compte des spécificités de chaque genre. Pour assurer la continuité des activités du gouvernement pendant le confinement, le PNUD a acheté des licences Zoom pour les principaux ministères concernés.

Afin de mobiliser des ressources supplémentaires pour répondre à la situation épidémique, le PNUD, en collaboration avec l'OMS, l'UNICEF et le HCR, a aidé le ministère de la santé à élaborer un plan d'intervention COVID19 actualisé, qui reflète la situation épidémiologique et les données connexes, y compris une analyse approfondie des lacunes.  Le plan comprend une stratégie visant à assurer la continuité des services de santé.

Le PNUD, à travers le Fonds mondial, travaille en étroite collaboration avec le ministère de la santé pour renforcer les systèmes de santé, soutenir les communautés et assurer la continuité des services de santé essentiels.

Pour freiner la propagation de COVID-19, le PNUD et le ministère de la santé réaffectent les subventions du Fonds mondial à l'achat d'équipements de test, de consommables et d'equipement de protection personnelle.

Le Fonds mondial a récemment adapté les systèmes d'information sanitaire nationaux pour la gestion de l'enregistrement des cas.

Dans le même ordre d'idées, le PNUD continue à soutenir le ministère de la santé dans le cadre de programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme en adaptant la réponse nationale à celle de COVID19 : suivi des patients en ligne, soutien aux praticiens de santé impliqués dans le suivi en ligne et automatisation du flux de travail pour la demande de médicaments contre la tuberculose, le VIH et le paludisme.

Les volontaires du Réseau des personnes vivant avec le VIH fournissent des médicaments antirétroviraux aux personnes qui ne peuvent pas quitter leur domicile. En raison de la stigmatisation, de nombreux patients ne se rendent pas dans un établissement de santé proche de leur domicile par crainte d'être reconnus. Suite à la mise en place des mesures de confinement, les perturbations des transports publics font qu'il peut être difficile pour certains patients de se rendre dans les établissements de santé. Le PNUD a fourni au réseau du matériel informatique et des ressources dédiées au soutien juridique, par l'intermédiaire d'un avocat qui aidera les personnes vivant avec le VIH à signaler au réseau les violations des droits de l'homme.

Systèmes d'information

Pour permettre aux autorités nationales de disposer de données en temps réel, le PNUD a soutenu le ministère de la santé en incluant les données COVID19 dans la plateforme de gestion des données en ligne qui leur permet de partager facilement un rapport quotidien entre les fonctionnaires gouvernementaux impliqués dans la réponse COVID19.

D'autre part, l'équipe du Fonds mondial a adapté le système national d'information sanitaire (DHIS2) pour suivre les cas COVID-19. Le PNUD a également aidé le ministère de la santé à mettre en place un tableau de bord en temps réel pour la gestion des stocks de fournitures et d'équipements médicaux clés liés à COVID-19 afin d'optimiser l'approvisionnement en produits de santé. Le PNUD facilite l'interopérabilité du système d'information sanitaire sur la gestion des stocks pour le développement des capacités et l'impact à long terme.

Sensibilisation et service d'hygiene de base

Pour prévenir la propagation du virus, sensibiliser et assurer un meilleur accès aux services de base à ceux qui pourraient être laissés pour compte, le PNUD a mobilisé ses réseaux existants d'organisations de la société civile par le biais de micro-subventions pour des moyens de subsistance d'urgence au niveau local et a soutenu des campagnes de lavage des mains et la distribution de kits en collaboration avec les autorités nationales.

Les points de lavage des mains "Fontaine sourrire" ont été installés sur des marchés et des lieux où l'accès aux produits d'hygiène de base est réduit dans différentes parties de la ville et de la région. Grâce au soutien de nombreux volontaires, des campagnes de sensibilisation sont menées quotidiennement sur le terrain dans différentes zones.

Pour donner accès à la prévention et à la connaissance des bonnes pratiques d'hygiène et ne laisser personne de côté, le PNUD a organisé des activités de sensibilisation et a fourni du matériel d'hygiène à plus de 600 familles déplacées vivant sur le site isolé d'El Sheik Farah, à proximité de Damerjoog. En coordination avec le ministère de la santé, le PNUD a également organisé la formation des médecins de l'équipe mobile sur la détection et la prévention de la COVID-19.

Par ailleurs, avec le déconfinement progressif et pour réduire la transmission de la maladie au sein du foyer familial et dans les lieux publics, le PNUD en collaboration avec le Ministère de la Communication a lancé une campagne de sensibilisation par et pour la population qui fait appel à la créativité de la communauté en partageant des messages de sensibilisation et de prévention (vidéos, chansons, photos, témoignages etc...) en français, arabe, somali et afar

L'évaluation de l'impact socio-économique

Le PNUD soutient la mise en œuvre d'une approche globale de la société pour faire face aux défis au-delà du secteur de la santé, pour limiter la propagation de COVID-19 et pour atténuer l'impact potentiellement dévastateur qu'il pourrait avoir sur les populations et les économies vulnérables.

En partenariat avec la Banque mondiale, le FMI et la Commission économique pour l'Afrique, le PNUD a contribué à l'évaluation de l'impact macro-économique de COVID-19 - menée par le ministère des finances et de l'économie - qui met l'accent sur l'emploi et le secteur informel. Cette évaluation a débouché sur un Pacte de solidarité nationale chiffré pour lutter contre COVID-19, axé sur les filets de sécurité sociale, les services essentiels, le secteur économique et la mobilisation des ressources

En consultation avec le gouvernement, le PNUD travaille avec la Banque mondiale pour mener des enquêtes numériques auprès des ménages et des petites et moyennes entreprises afin d'évaluer l'impact sur la population et le secteur informel et d'orienter la réponse nationale

Sur la base de ce travail, le PNUD aide le gouvernement à mener une évaluation d'impact axée sur les SDG par le biais d'une approche "de l'ensemble de la société" en accordant une attention particulière aux plus vulnérables et à l'égalité des genres. Cette évaluation soutiendra un plan d'accélération des SDG complet et budgétisé par le biais d'un processus inclusif et participatif avec la société civile et les organisations dirigées par des jeunes pour améliorer la réalisation des SDG.

Rising Djibouti

Solidarité contre Covid19 : Ensemble, nous ne faisons qu'un ! 

En tant que chef de file technique des Nations Unies pour l'impact socio-économique et le redressement, le PNUD soutient la réponse socio-économique à la pandémie du gouvernement de Djibouti et le Pacte de solidarité nationale pour faire rebondir le développement durable.

Dans le cadre de l'appel mondial à la solidarité du PNUD, le PNUD Djibouti a lancé une campagne participative de collecte de fonds intitulée "Rising Djibouti" pour aider les femmes et les hommes de Djibouti à surmonter la pandémie de COVID-19 et à se rétablir.

Cette campagne vise à mobiliser des ressources et à allouer des micro-subventions à 30 000 ménages défavorisés pour qu'ils puissent rebondir. La campagne donnera également des plans de relance à 15 000 propriétaires de micro ou petites entreprises afin de revigorer l'économie locale. Il est prévu de distribuer des équipements et du matériel de production à 20 000 travailleurs indépendants afin d'assurer la pérennité de leurs entreprises.   En outre, des micro-subventions seront offertes à 100 associations locales pour soutenir leurs communautés.   Cette campagne mobilise non seulement des ressources financières, mais aussi une attention et une sensibilisation particulières au sein des communautés nationales et internationales pour faire passer le message et diffuser les informations de la campagne au sein de leurs réseaux. Elle encourage la solidarité et l'unité à Djibouti

L'innovation

Le PNUD et l'UNICEF ont également soutenu le CLE dans le lancement du défi d'innovation COVID-19 au public, avec des fenêtres spécifiques pour les jeunes, les femmes, les personnes handicapées et les organisations de la société civile.Ce défi a rassemblé 37 projets innovants qui fournissent des solutions ayant un impact immédiat pour contribuer à la lutte contre COVID-19. Les 6 projets sélectionnés ont reçu un soutien financier et sont suivis par un mentor pour les aider à répondre rapidement à la crise

Le PNUD a soutenu le CTID dans le développement de solutions innovantes pour mettre en place une plateforme numérique COVID-19 afin de promouvoir l'engagement communautaire pour la prévention, la réponse et la cohésion sociale.

La CTID a créé un nouveau Chatbot qui fournit des conseils précieux sur les Coronavirus dans toutes les langues locales sur WhatsApp pour s'assurer que personne n'est laissé pour compte.

 

Gestion des déchets Covid19

Le PNUD aide le ministère de l'Intérieur, en partenariat avec la Banque mondiale, à renforcer la gestion des déchets médicaux et solides par l'acquisition d'incinérateurs et la mise en place d'un cadre réglementaire approprié.

Explorez

Chargement en cours…
Chargement en cours…
Chargement en cours…
Chargement en cours…
Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Djibouti 
Aller à PNUD Global